mercredi, 14 janvier 2009

Éducation et Rites de passages de l'enfant à l'adolescent à l'adulte

La règle d'or de l'éducation:
offrir aux enfants des idées nobles et élevées car ce sont elles qui entraineront leurs élans les plus instinctifs pour les mettre au services des idées qu'ils chérissent!
Or si l'adulte dé montre à l'enfant par son exemple, son vécu combien sa vie est centrée sur un idéal, et son cortège de nobles valeurs, alors l'enfant l'imitera, car c'est son principal mode de développement.
Au Québec, on recense 95 % de la population qui reconnait une force spirituelle transcendant l'existence, en Europe, 75 %. Au delà des formes religieuses, la spiritualité est cet art de mettre de l'esprit dans la matière, dans le comportement, et, quelque soit sa manière de le faire, c'est cet art et sa quête qu'il faut transmettre aux enfants comme un feu sacré qui les animera et les rallumera sans cesse tout les protégeant d'eux-même du dedans par cette lumière intérieure. On peut seulement alors se permettre de rêver légitimement d'un monde sans prisons, frontière ni hôpitaux!

Le passage des 6-7 ans:
Dès la 1ière dent définitive de 6 ans qui arrive entre 5 an 1/2 et 7 ans, l'enfant vit une crise d'identité par le changement d'intensité qui s'opère dans son corps. Son système nerveux s'affine, "s'accélère" et il rentre dans une activité, une agitation, une recherche de découverte qui souvent déborde les parents. Il est important à cet âge de célébrer ce changement pour bien signifier à l'enfant qu'il rentre dans une nouvelle étape de sa vie, qu'il quitte la petite enfance pour rentrer dans l'enfance où il aura à répondre à d'autre défis, d'autre demande de l'environnement, des apprentissages et des demandes, des besoins intérieurs nouveaux.

La puberté:
À la puberté, aux 1ières règles, le même phénomène se déroule sur le plan hormonal!... le plan affectif.
Ici débute l'apprentissage de l'amour et de la confiance en soi. L'un et l'autre se répondent inlassablement sur un mode actif.
En effet, la confiance en soi se bâtit par sa capacité à s'intéresser activement et à aimer une activité, une région, un hobby, et progressivement une ou des personnes, sa famille et de fils en aiguilles soi-même! Alors la confiance en soi arrive pas à pas pour ne s'installer vraiment que vers 30 ans selon notre pratique à aimer et à s'investir dans notre environnement.
Durant cette période, il est important pour le pré-adolescent de trouver des sujets d'intérêt comme faire de la musique, une construction, un projet, s'occuper de quelqu'un, s'investir dans le sport... pour apprendre à se donner. Plus l'adolescent se donne, plus il se découvre, se dévoile et apprend à s'apprécier, ce qui assez élevé sur la pyramide de Maslow et arrive toujours après l'amour des autres!
Voilà pourquoi l'amour reçu par l'adolescent non seulement ne lui suffit pas, mais peut même lui faire sentir qu'il ne le mérite pas si il n'a pas l'occasion d'offrir son amour et arriver à le désespérer. C'est le principe des artistes adulés par la foule et qui font une dépression grave car l'amour reçu dépasse celui donné.
Cela explique en partie chez l'adolescent son rejet de l'amour parental qu'il vit comme quasi menaçant, couplé à une léthargie induite par le champ hormonal qui le submerge et le perd dans un monde inconnue, émotionnel où il a besoin d'être stimulé pour structurer son affection vers une activité où il apprend d'abord à se donner. Cette émissivité, cette oriente et décharge ce monde hormonal passionné qui bourgeonne sans créer de congestion qui tourne sinon en violence. Ainsi, ce flot émotif se bâtit vers une capacité à aimer l'environnement, une activité et finalement sa famille, sa vie et soi-même en fin d'adolescence.

Ce long passage passe par toutes les saison des émotions en un tout cohérent:

One year in 40 seconds from Eirik Solheim on Vimeo.

©François Amigues, francois.amigues@gmail.com. Toute forme d'utilisation de ce texte doit obligatoirement faire référence à son auteur et être soumise à son autorisation pour une diffusion plus large.

Commentaires

Bonne vidéo, mais elle apporte des idées de la fragilité de toutes choses, et de ma fragilité, y compris ...

Écrit par : Brad People Search | vendredi, 10 avril 2009

Écrire un commentaire